ablain-st-nazaire.com

  • Novembre 2018

     

  • Beaujolais 2018

    15/11/2018

    L'association Arts Culture et Traditions s'est habillée aux couleurs du Beaujolais nouveau ce jeudi 15 novembre. Une soirée dégustation entre amis, le temps de se retrouver, de bavarder, de se rencontrer !

  • Cérémonie du 11 Novembre, la der des der !

    11/11/2018

    Ce dimanche 11 novembre 2018 marquait la fin des commémorations de la Première Guerre Mondiale. Nombreux étaient les présents à cette cérémonie : Grades d'Honneurs, élus, musiciens, écoliers et enseignantes, Ablainois. C'est sous une pluie battante qu'ils se sont tous retrouvés sur la place de la Mairie pour célébrer le centenaire de l'Armistice du 11 Novembre 1918. Cette année, plus que toute autre auparavant, il était question de Paix, entre les messages lus par les enfants de l'école des Verts Monts, le mot PAIX qu'ils ont écrit avec des bougies aux couleurs de la France, et le lâché de pigeons en guise de colombes de la Paix. Espérons que le message véhiculé a été reçu par tous.

  • Une veillée mémorable

    11/11/2018

    Le 10 novembre avait lieu la traditionnelle veillée à Notre-Dame de Lorette, sauf que cette année, elle n'avait rien de traditionnel. Veillée du Centenaire oblige, la foule amassée devant la tour lanterne était impressionnante puisque près de 2.000 personnes s'y étaient rendues. La cérémonie qui s'est tenue liait solennité et humanisme. Le feu d'artifice qui s'en suivit vint clore cette froide soirée où tous ont salué, non pour la dernière fois, la mémoire des combattants.

  • Ils ont vu le Président !

    09/11/2018

    Il y avait un évènement dans l'évènement que nous nous préparons à vivre depuis quatre ans : la venue du Président de la République à Notre-Dame de Lorette ce jeudi 8 novembre. En effet, en attendant de célébrer le Centenaire de l'Armistice du 11 Novembre 1918, cérémonie à laquelle beaucoup d'enfants assisteront, ces derniers étaient à la nécropole "pour voir le Président". Qu'il s'agisse d'Emmanuel Macron ou d'un autre, le Président c'est le Président. C'était une chance pour les élèves de Mme Deshaies (CM2) et de Mme Codron (CE1-CE2) d'assister à une cérémonie où le Président serait là. Ils ont su rester sages et disciplinés malgré le froid qui s'installait peu à peu et la position statique debout qui les a pas mal fatigués. Un seul regret, qu'ils n'aient pas pu rester jusqu'à ce que Monsieur Macron soit venu les saluer.

  • Emmanuel Macron était à Notre-Dame de Lorette

    08/11/2018

    C'était une des étapes prévues par le Président de la République dans son périple commémoratif du Centenaire de l'Armistice du 11 Novembre 1918. Emmanuel Macron s'est rendu à Ablain-Saint-Nazaire ce jeudi 8 novembre 2018. Arrivé avec près d'une heure de retard, il a été accueilli par un contingent d'élus locaux qui se sont présentés à lui. Ils l'ont ensuite suivi dans l'Anneau de la Mémoire inauguré le 11 Novembre 2014 par son prédécesseur, où il a rencontré trois familles de soldats tombés pendant la 1ère Guerre Mondiale. Les regards étaient tournés vers lui lorsqu'il a fait son entrée dans la nécropole. La Marseillaise entonnée par les chœurs de l'Armée a été reprise par tous ceux présents. Après avoir ravivé la flamme du Soldat Inconnu, déposé une gerbe au pied de la tour lanterne, et s'être recueilli devant l'ossuaire qui s'y trouve, il a salué tous les portes drapeaux un par un. Ceux qui ont eu le courage de rester, Gardes d'Honneurs, élus, collégiens et lycéens, se sont vus salués par le Président. Près d'un millier de personnes étaient présentes pour assister à cette belle cérémonie.

  • Plus qu'un défilé

    03/11/2018

    Ce à quoi les personnes présentes Salle Masquelin ont assisté ce samedi 3 novembre est simplement extraordinaire. L'EHPAD d'Ablain a concocté un défilé spectacle hors du commun. Voir de jeunes filles défiler en robe de mariée ou en robe des années 30 est déjà très beau mais lorsque ces "jeunes filles" ont passé 90 ans, ça l'est encore plus. Il fallait ne pas être trop émotif pour tenir l'intégralité de cette manifestation car lire le bonheur dans les yeux de ces hommes et femmes à qui on a offert une seconde jeunesse l'espace de quelques heures, ou la fierté dans le regard des enfants, petits-enfants, et arrières petits-enfants qui les voyaient défiler sur tapis rouge faisait monter les larmes aux yeux. Sur fond de chansons du regretté Charles Aznavour, le personnel de la Résidence de la Vieille Eglise a offert aux spectateurs un après-midi de pur bonheur. Merci à eux et aux résidents.

  • Octobre 2018

     

  • La Résidence du Centenaire

    20/10/2018

    La promesse faite par M. Lherbier, maire d'Ablain-Saint-Nazaire en 1918 à la famille du Lieutenant Pierre de Rozières a été tenue. La Résidence du Centenaire avec ses trois rues a été inaugurée ce samedi 20 octobre 2018 en présence de la Municipalité de Mirecourt, son lieu de naissance, et sa famille venue pour cet hommage. La journée s'est terminée par un concert Gospel fort appréciée du public.

  • Un goûter des Aînés façon cabaret

    15/10/2018

    Paillettes, plumes et couleurs. Lisa a charmé les aînés lors du traditionnel goûter en traversant les époques dans son style cabaret.

  • Septembre 2018

     

  • Les Jeux sont faits

    28/09/2018

    Le vendredi 28 septembre, les enfants de l’école des Verts Monts ont passé leur après-midi au plateau d’évolution pour une nouvelle édition du Kid’s Athlé. Enseignantes, enfants, et quelques parents ont fait de cette demi-journée sportive une réussite. Le ciel a longtemps été menaçant mais jamais il n’est venu perturber cette mini-Olympiade sous-forme de huit ateliers où il fallait se montrer fort, rapide, agile, endurant. Tout le monde a participé, tout le monde s’est amusé, et même s’il y a eu une équipe gagnante, tout le monde a gagné.

  • Made in Normandie

    27/09/2018

    Le voyage des aînés s'et déroulé dans des conditions météorologiques exceptionnelles. Jocelyne Docquois, adjointe aux fêtes et aux manifestations, avait préparé un beau voyage qui a fait le bonheur de ceux qui y participèrent. À Eu, la aînés on visité le château, résidence d'été de Louis-Philippe, roi des Français ( et non roi de France ! ). Ils ont découvert des pièces agencées comme à l'époque lorsque les familles royales y résidaient, dans un confort incroyable. Le repas du midi a été proposé à Mers-les-bains, dans une paillote sur les galets de la plage. De l'apéritif au café, tout fut parfait et au goût de chacun. Les aînés prirent ensuite un bateau d'excursion pour découvrir la côte d'albâtre de la mer avec les falaises impressionnantes, les villas art moderne, la plage à perte de vue. Au retour, un goûter fut servi sur la digue du Tréport. L'horaire prévu fut parfaitement respecté et chacun est revenu chez lui enchanté de sa journée à la mer et au soleil.

  • Une inoubliable veillée en prévision

    25/09/2018

    Chaque année, la veille du 11 Novembre, les gardes d’honneur de Notre-Dame de Lorette organisent une veillée au pied de la tour lanterne. Cette année, centenaire de 1918 oblige, la cérémonie prendra une autre ampleur. Fin septembre, la colline de Notre-Dame de Lorette a connu une animation peu courante. 3.000 enfants de CM1 se sont succédés chaque jour, passant une demi-journée à la nécropole, l’autre demi-journée au mémorial canadien de Vimy. Autant dire que les gardes d’honneur ont dû adapter leurs effectifs. Ils ont été jusqu’à trente le matin et autant l’après-midi pour accueillir tout ce petit monde et leur faire découvrir l’histoire de la Première Guerre mondiale. Dans les rangs des gardes, aucun problème pour trouver des volontaires. Accueillir autant d’enfants en si peu de temps, c’est une première et forcément valorisant pour tout le monde. Les gardes d’honneur de Lorette sont un peu plus de 4.000 répartis en vingt-deux groupes. Ils s’apprêtent à vivre de grands moments en cette fin d’année. D’abord avec la visite du président Macron, le 8 novembre, ensuite avec la traditionnelle veillée du 11 Novembre qui prendra cette année une dimension particulière. Les enfants des écoles seraient toujours présents, à voir ce qui pourrait aussi marquer l’anniversaire de ce centenaire.

  • Un bassin de rétention de 5000 m3 pour, enfin, limiter les risques d’inondation

    13/09/2018

    Entre Gouy-Servins et Ablain-Saint-Nazaire, un nouveau bassin de rétention devrait voir le jour avant la fin du mois de septembre. L’ouvrage devrait permettre de réduire considérablement le débit des eaux qui dévalent trop régulièrement vers Ablain en cas de fortes pluies, provoquant chaque fois des dégâts. Depuis deux semaines, les ouvriers s’activent aux abords du chemin de la Viéville, à Gouy-Servins. Cela fait désormais trois ans que chaque année, à la même période, le village d’Ablain-Saint-Nazaire est noyé sous les eaux et les coulées de boue. Une situation dont habitants et élus ne veulent plus. La CALL, qui a obtenu cette année la compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations), a versé 144 000 € pour permettre à ce bassin de rétention d’une capacité de 5 000 mètres cubes de voir le jour. Le chantier devrait s’achever à la fin du mois de septembre.

  • D’autres chantiers pour 2018

    13/09/2018

    D’autres bassins pourraient prochainement voir le jour, notamment entre Ablain et Souchez et à la sortie du bois, à l’entrée d’Ablain. « C’est en discussion », atteste Dominique Robillart. Un système d’enrochement du chemin dit Des Cailloux, qui relie Gouy-Servins à Ablain-Saint-Nazaire, devrait également être mis en place avant fin 2018. « C’est une sorte de barrage qui permettra de ralentir l’eau », étaye l’ingénieur. Une étude géotechnique a été commandée et devrait livrer ses résultats d’ici un mois.

  • Un second chantier en cours Rue du 8 Mai

    13/09/2018

    En début de semaine, un deuxième chantier a également débuté au niveau du pont de la rue du 8-mai à Ablain-Saint-Nazaire. « Quand la rivière explose, l’eau remonte dans la rue car les tuyaux étaient trop petits pour contenir le flux », explique le maire. La maison située en contrebas a d’ailleurs été inondée à plusieurs reprises, contraignant le propriétaire à poser une barrière hermétique et un clapet anti-retour. Des cadres en béton de 3 mètres de long sur 1,82 mètre de large, sur lesquels sera posée la route, vont donc être installés pour remplacer les deux tuyaux. Le débit devrait ainsi être multiplié par cinq, empêchant la rivière de déborder sur la route. « Il faut rouvrir les servitudes. On a créé trop d’obstacles sur le cours d’eau, mais Dame nature reprend ses droits, atteste Philippe Vantorre, maire adjoint. Aujourd’hui, il y a une vraie solidarité. Tout le monde essaie de travailler dans le bon sens. »

  • Un ouvrage de déviation pour réduire le débit des eaux

    13/09/2018

    « Le bassin permettra de faire le tampon des eaux qui arrivent en amont de Bouvigny-Boyeffles, Servins et Gouy-Servins, et qui dévalent sur Ablain-Saint-Nazaire », explique Dominique Robillart, maire d’Ablain, accompagné du maire de Gouy-Servins, Alain Lherbier. Si cette année les habitations ont été plus ou moins épargnées, les Ablainois ont encore à l’esprit les violentes inondations de 2016. Cette année encore, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu par l’État pour indemniser les habitants d’une nouvelle inondation subie fin mai. Le nouveau bassin devrait permettre de réduire considérablement le débit des eaux qui arrivent vers le village. L’eau se déversera dans un fossé, sur le bord du chemin, puis gagnera le bassin de rétention à l’aide d’une canalisation d’entrée. Elle en ressortira par un tuyau de sortie, de diamètre plus petit et placé un mètre plus haut que celui d’entrée, pour se déverser de nouveau dans le fossé. « C’est un ouvrage de déviation, précise l’ingénieur du chantier. La sédimentation dans le bassin permettra de retenir la boue. » Car en passant sur les terres agricoles, les eaux ramènent avec elles des coulées de boue qui, en cas de fortes pluies, envahissent les rues d’Ablain.

  • La mairie fait peau neuve

    10/09/2018

    Après les travaux de rénovation qui ont eu lieu cet été à la Salle Municipale, c'était au tour de la façade de la mairie de bénéficier d'un rajeunissement. Cela fait plusieurs semaines que des échafaudages sont implantés devant le bâtiment et le travail effectué a bien valu ces quelques petits désagréments. En attendant d'autres images, voici la photo de la cloche de 1927 qui surplombait la façade.

  • Augustine dite "Titine

    06/09/2018

    C'est une joie de pouvoir honorer les cent ans d'une personne, et d'autant plus si c'est une Ablainoise. Cent ans, un siècle, cela fait rêver pour des bambins surtout lorsque l’on est en bonne santé comme l'est Augustine Sergent, née le 6 septembre 1918 à Sains-en-Gohelle. Mariée le 16 mars 1944 avec Camille CLEMENT, c'est grâce à lui qu'elle a connu Ablain-Saint-Nazaire, sa famille étant native de notre village. Camille était mineur de fond et elle était servante aux hospices de Roubaix. En mars 1950, ils achètent un terrain Rue du 8 Mai et transforment le baraquement qui s'y trouve en une maison dans laquelle Eric Sevin, 1er adjoint au Maire habite encore. Ils ont eu deux fils, Michel et Daniel, puis cinq petits-enfants et treize arrières-petits-enfants. Le Docteur Malik BENABDALLAH lui a proposé une chambre à l’EHPAD de la Vieille Eglise où elle est restée de 2010 à 2016. Résidence qu'elle a dû quitter pour rejoindre sa petite fille Ludivine, Directrice de cette maison de retraite, son fils Michel étant parti s’installer dans le sud de la France pour terminer sa retraite. Tout au long de sa vie elle a travaillé, élevé ses fils, tout ceci dans une grande discrétion et toujours sans histoire. Et pourtant, elle a dû en connaitre des anecdotes, dans le village ou ailleurs. On ne traverse pas un siècle entier, surtout celui-ci, sachant tous les bouleversements technologiques qu’il a amené sans garder des traces. Tout le conseil municipal s'est joint à Eric Sevin, très ému lors de cette belle cérémonie, pour vous offrir des fleurs et un vase décoré des sites historiques d’Ablain en lui souhaitant de pouvoir le garder avec elle de très longues années encore. Tous les ablainois peuvent se joindre à M. Sevin pour vous souhaiter un bon anniversaire "Titine", car Ablain-Saint-Nazaire est cher dans votre cœur.

  • Une rentrée en chansons

    03/09/2018

    L’école accueillera cette année 181 élèves de la section des tout-petits de maternelle au CM2. Les effectifs sont en hausse, alors même que les maisons de la nouvelle résidence ne sont pas encore livrées. Depuis ce lundi, ils sont les visages du quotidien pour les enfants. En maternelle, enseignent cette année pour les tout-petits - petits, Axelle Ponthieu et Margot Pinheiro, pour les petits - moyens, Dominique Cavignaux, et pour les grands, Mme Mézières. En primaire, les élèves auront cette année en CP-CE1, Delphine Lesniak (remplacée à la rentrée par Morgan Bailly) ; en CE1-CE2, Valérie Codron (directrice) et Isabelle Hocquet ; en CE2-CM1, Sabine Calabrese ; en CM2, Pascale Deshaies. Il y a beaucoup de nouvelles têtes parmi l’équipe éducative. Pendant les vacances, deux VPI (Vidéo projecteurs interactifs) ont été installés. Toutes les classes sont ainsi maintenant dotées de l’outil interactif informatique. Par contre, l’école n’a pas retrouvé de secrétaire pour assister la directrice. Mme Codron va essayer d’obtenir des personnes en service civique. La rentrée s’est déroulée sous le signe de la musique ce lundi. En guise d’accueil des nouveaux de CP, les « anciens » ont chanté On écrit sur les murs. Madame la directrice a bien précisé qu’il ne fallait pas prendre les paroles au sens d’une autorisation pour les murs de l’école, mais d’une symbolique à prendre au sens figuré.

<

>