Une voie piétonne rue d'Arras

11/10/2019

Depuis ce vendredi 11 octobre, le village possède sa première voie piétonne. Dès très tôt le matin, une entreprise est venue effectuer le traçage d'une bande blanche à un mètre de la bordure de droite. C'est un nouveau changement que subit cette portion de rue après le passage à sens unique il y a quelques années. C'est une nouvelle habitude que devront prendre les passants. C'est une rue qui est très empruntée par les piétons notamment aux horaires de rentrée et de sortie d'école. Elle n'est pas équipée de trottoirs des deux côtés et même pas sur toute sa longueur. Les piétons qui descendaient et montaient très majoritairement à gauche vont devoir passer à droite dans un couloir qui leur est dédié. Les véhicules des riverains, eux, devront tous se stationner à gauche, aux places délimitées par un autre traçage à venir.
Les Amis du verger ont fêté les pommes

06/10/2019

Ce dimanche 6 octobre a eu lieu la 5e édition de la fête de la pomme.
Cet évènement bisannuel a permis de rassembler un grand nombre de participants mais aussi beaucoup de commerçants locaux et d'artisans.
Ce beau moment a permis de déguster notre célèbre jus de pomme accompagné de crêpes maison, et de faire la connaissance de Martial le maréchal-ferrant.
Point travaux

30/09/2019

Sur le territoire de la commune, nous avons actuellement des travaux qui s'opèrent en trois lieux.
Tout d'abord dans le bas de la rue Ponthiers au niveau du pont. Ces travaux de réfection interviennent dans la continuité de ceux du pont du 8 Mai l'an dernier. Ils devraient s'achever bientôt.
Puis rue de Lens et au niveau du château d'eau, la société Véolia dans le but de sécuriser l'alimentation en eau potable sur le village et plusieurs villages voisins effectue des travaux qui devraient durer jusqu'au 7 octobre. Les sécheresses de cet été et de celui qui a précédé ont causé un assèchement des nappes phréatiques et ces interventions étaient nécessaires pour palier au manque d'eau potable.
Moment convivial aux jardins communaux

06/09/2019

Faire son potager a de multiples vertus. Celles que nous connaissons tous comme pratiquer une activité physique, faire pousser ses légumes pour manger plus sainement, faire un geste écolo car tout ce qui est produit sur place n'a pas à être importé, et aussi faire du bien à son porte-monnaie car les légumes ont un certain prix. Mais les locataires des jardins communaux en ont ajouté une, celle de passer des moments conviviaux autour d'un petit verre, accompagné de pain, de saucisson et de radis du jardin.
Ce fut un agréable instant à partager, et les jardiniers se sont promis de renouveler l'expérience au retour du printemps.
Un manque de civisme évident !

07/06/2019

Tous les trois mois passent les camions vous permettant de vous débarrasser de vos "encombrants". Et tous les trois mois chacun peut assister à ce spectacle déplorable : des ordures sont déposées de manière anarchique sur les trottoirs et même parfois sur les bacs à fleurs qu'entretiennent les services techniques de la commune comme sur ces photos. Au nom de la population, nous lançons cet appel au civisme et au respect de l'environnement visuel.
ECOLE RALENTIR

30/04/2019

Ce mardi 30 avril, le village accueillait deux nouveaux habitants Macky et Kimi. Ce sont deux enfants issus du projet Itinéraires Partagés qui apparaissent sur les panneaux fluorescents inaugurés par les élèves de CP-CE1 de Mme Lesniak. Les enfants ont été conviés par la Municipalité pour découvrir ces deux nouveaux panneaux de signalisation avec le message "ECOLE RALENTIR". Bien sûr les enfants n'étaient pas seuls pour cet évènement ; M. le Maire, plusieurs élus, et Messieurs Guillaume Caffier et Antoine Ternisien, respectivement responsable des Services Techniques et responsable du Service Enfance Jeunesse, étaient présents. Ce sont M. Caffier et M.Ternisien qui ont réalisé les maquettes et ont confié la tache de la fabrication à la société SIGNATURE. Il n'y a maintenant plus de raison valable pour que les automobilistes ne ralentissent pas à l'approche de la Place de la Mairie.
Tous écolos

23/03/2019

C'est une opération qui remporte toujours un franc succès, et cette édition 2019 n'a pas dérogé à la règle. Près de quatre-vingt personnes étaient encore au rendez-vous ce samedi 23 mars pour nettoyer la nature. Cette année, les jeunes de l'A.J.A. ont apporté leur aide tout comme une ONG non-officielle de petits écolos. Cette trentaine d'enfants, d'adolescents et leurs encadrants ont contribué à la réussite de cet évènement organisé conjointement par la Municipalité et la fédération de chasse. Les déchets ramassés étaient malheureusement encore trop nombreux mais, au regard de certains, cela diminue. Pour clore cette matinée, tout ce monde s'est rassemblé autour d'un buffet campagnard de produits ablainois.
Une nouvelle coupe pour le printemps.

22/03/2019

Les services techniques de la commune ont eu du flair. Avant les tempêtes de la deuxième semaine de mars, ils avaient procédé à l’élagage des chemins et voies communales. Tous les arbres un peu hauts en bordure de voie ont été taillés avec un lamier. Ces travaux de gros élagage ont duré trois jours. Les agriculteurs de la commune ont apporté leur aide.
La Fête de l'Eau

22/03/2019

Vendredi 22 mars, on inaugurait la station d'épuration et le bassin de rétention à Gouy-Servins. Les autorités compétentes de la CALL y étaient conviés ainsi que le Président de la CALL, Sylvain Robert, le Vice-Président et Maire d'Ablain-Saint-Nazaire, Dominique Robillart, ainsi qu'Alain Lherbier, maire de Gouy-Servins, et Jean-Pierre Blancart, Maire de Villers-au-bois. Cette cérémonie nommée Fête de l'Eau a débuté à la station d'épuration avant de se poursuivre au bassin de rétention où se trouvait la classe de CM2 de l'école des Verts Monts. Les écoliers y avaient planté avant l'arrivée des élus trois variétés d'arbustes tout autour du bassin. Ce fut, dès leur arrivée, au tour des responsables politiques de planter un arbre bien plus grand en guise de geste inaugural. Cette journée a marqué l'aboutissement de mois de réflexion et de travaux pour lutter contre les inondations.
Adieu Salle Robillart !

14/02/2019

La mythique salle Robillart vient d’être démolie. Lorsque les grues auront déblayé l’espace, la construction de logements pourra débuter.
La salle Robillart a eu une importance particulière dans la vie locale. Elle fut longtemps la salle la plus grande du village et le lieu de nombreuses animations initiées par les associations locales. Elle appartenait aux époux Robillart, Louis et son épouse, que tous appelaient Nini. Il s’y donnait des bals qui faisaient salle comble et nombre de couples s’y sont formés.
Il y a eu le temps des reines de beauté, celui des jeux de cartes, des expositions, des bals, des concerts, des kermesses de la bière, des mariages, des repas associatifs, des réunions politiques. Tous se référaient à la salle Robillart. Il y eut d’autres salles dans Ablain, la salle du Jubilé, la salle Ste-Anne mais aucune n’accueillait aussi largement les Ablainois. La communication directe avec le café Robillart permettait à ceux qui le désiraient d’aller consommer un peu plus. Puis, les mises aux normes et la moindre fréquentation des bals ont fortement ralenti l’utilisation de la salle. Elle fut revendue ou louée à un commerçant qui était extérieur. La salle n’ouvrait plus. Les époux Robillart se sont retirés dans leur maison à l’arrière de la salle. Ils sont décédés et la maison revendue. Ainsi vont les lieux, ainsi vont les gens.
Article VDN.
L’agglo se jette à l’eau pour lutter contre l’érosion des sols et le ruissellement

20/12/2018

Personne n’a oublié les coulées de boue qui ont envahi la commune d’Ablain-Saint-Nazaire en mai dernier. Les élus ont décidé de mettre en place un dispositif afin de lutter contre ces phénomènes climatiques. Mercredi, une réunion était organisée à Gouy-Servins afin de présenter les grandes lignes de ce projet ambitieux.
Christine Douché, chef du service assainissement à la communauté d’agglomération de Lens-Liévin, Alice Dufossé, conseillère à la Chambre d’agriculture Nord – Pas-de-Calais, et Jean-Pierre Blancart, le vice-président de l’agglo, se sont chargés d’animer les débats. Face à eux, les élus de Carency, Souchez, Angres, Ablain, Gouy-Servins, et Villers-au-bois, mais aussi une trentaine d’agriculteurs. Ces derniers sont les premiers concernés par le plan de lutte qui a débuté cette semaine par des diagnostics de vulnérabilité pour les onze communes du bassin versant de la Souchez touchées par le problème.
Cette étude, réalisée par le SYMSAGEL, devrait durer deux mois. Les différentes étapes (cahier des charges, scénario d’aménagement…) vont déboucher en septembre 2019 par le lancement des négociations avec les exploitants. Ces derniers ont fait part de leur volonté de coopérer, tout en insistant pour être consultés au plus tôt afin de donner leur avis sur les mesures envisagées.
Des désaccords à trancher
Si les conseils concernant les plantations dans le sens opposé de la pente, la pose de haies, fascines, bandes enherbées ou l’installation de digues et autres fossés de rétention semblent faire l’unanimité, l’entretien de ces barrages naturels ou la concertation à propos de l’assolement (rotation des cultures) feront peut-être l’objet de désaccords.
Seule certitude, avec beaucoup d’argent (4,5 millions dépensés cette année par l’agglo) et beaucoup de bonnes volontés, ce dispositif ne pourra pas tout régler, mais il devrait permettre de freiner efficacement l’érosion et le ruissellement.
Un bassin de rétention de 5000 m3 pour, enfin, limiter les risques d’inondation

13/09/2018

Entre Gouy-Servins et Ablain-Saint-Nazaire, un nouveau bassin de rétention devrait voir le jour avant la fin du mois de septembre. L’ouvrage devrait permettre de réduire considérablement le débit des eaux qui dévalent trop régulièrement vers Ablain en cas de fortes pluies, provoquant chaque fois des dégâts.
Depuis deux semaines, les ouvriers s’activent aux abords du chemin de la Viéville, à Gouy-Servins. Cela fait désormais trois ans que chaque année, à la même période, le village d’Ablain-Saint-Nazaire est noyé sous les eaux et les coulées de boue. Une situation dont habitants et élus ne veulent plus. La CALL, qui a obtenu cette année la compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations), a versé 144 000 € pour permettre à ce bassin de rétention d’une capacité de 5 000 mètres cubes de voir le jour. Le chantier devrait s’achever à la fin du mois de septembre.
D’autres chantiers pour 2018

13/09/2018

D’autres bassins pourraient prochainement voir le jour, notamment entre Ablain et Souchez et à la sortie du bois, à l’entrée d’Ablain. « C’est en discussion », atteste Dominique Robillart. Un système d’enrochement du chemin dit Des Cailloux, qui relie Gouy-Servins à Ablain-Saint-Nazaire, devrait également être mis en place avant fin 2018. « C’est une sorte de barrage qui permettra de ralentir l’eau », étaye l’ingénieur. Une étude géotechnique a été commandée et devrait livrer ses résultats d’ici un mois.
Un second chantier en cours Rue du 8 Mai

13/09/2018

En début de semaine, un deuxième chantier a également débuté au niveau du pont de la rue du 8-mai à Ablain-Saint-Nazaire. « Quand la rivière explose, l’eau remonte dans la rue car les tuyaux étaient trop petits pour contenir le flux », explique le maire. La maison située en contrebas a d’ailleurs été inondée à plusieurs reprises, contraignant le propriétaire à poser une barrière hermétique et un clapet anti-retour.
Des cadres en béton de 3 mètres de long sur 1,82 mètre de large, sur lesquels sera posée la route, vont donc être installés pour remplacer les deux tuyaux. Le débit devrait ainsi être multiplié par cinq, empêchant la rivière de déborder sur la route. « Il faut rouvrir les servitudes. On a créé trop d’obstacles sur le cours d’eau, mais Dame nature reprend ses droits, atteste Philippe Vantorre, maire adjoint. Aujourd’hui, il y a une vraie solidarité. Tout le monde essaie de travailler dans le bon sens. »
Un ouvrage de déviation pour réduire le débit des eaux

13/09/2018

« Le bassin permettra de faire le tampon des eaux qui arrivent en amont de Bouvigny-Boyeffles, Servins et Gouy-Servins, et qui dévalent sur Ablain-Saint-Nazaire », explique Dominique Robillart, maire d’Ablain, accompagné du maire de Gouy-Servins, Alain Lherbier. Si cette année les habitations ont été plus ou moins épargnées, les Ablainois ont encore à l’esprit les violentes inondations de 2016. Cette année encore, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu par l’État pour indemniser les habitants d’une nouvelle inondation subie fin mai.
Le nouveau bassin devrait permettre de réduire considérablement le débit des eaux qui arrivent vers le village. L’eau se déversera dans un fossé, sur le bord du chemin, puis gagnera le bassin de rétention à l’aide d’une canalisation d’entrée. Elle en ressortira par un tuyau de sortie, de diamètre plus petit et placé un mètre plus haut que celui d’entrée, pour se déverser de nouveau dans le fossé. « C’est un ouvrage de déviation, précise l’ingénieur du chantier. La sédimentation dans le bassin permettra de retenir la boue. » Car en passant sur les terres agricoles, les eaux ramènent avec elles des coulées de boue qui, en cas de fortes pluies, envahissent les rues d’Ablain.
La mairie fait peau neuve

10/09/2018

Après les travaux de rénovation qui ont eu lieu cet été à la Salle Municipale, c'était au tour de la façade de la mairie de bénéficier d'un rajeunissement. Cela fait plusieurs semaines que des échafaudages sont implantés devant le bâtiment et le travail effectué a bien valu ces quelques petits désagréments. En attendant d'autres images, voici la photo de la cloche de 1927 qui surplombait la façade.
L’état de catastrophe naturelle reconnu pour Ablain

27/07/2018

Inondée en 2016, en 2017 et de nouveau cette année en raison des violents orages fin mai, la commune vient de voir l’État lui reconnaître l’état de catastrophe naturelle pour les coulées de boue du 31 mai.
Cela fait donc trois fois en deux ans que la commune est touchée par les inondations. Plusieurs foyers ont encore été touchés et on peut comprendre le mécontentement de certains.
Nous remercions toutes les personnes qui ont apporté leur aide, notamment la nuit du 31 mai, et celles qui ont consacré toute la journée suivante à nettoyer les routes, trottoirs et entrées des habitations sinistrées.
Fleurissons nos maisons

13/05/2018

Les saints de glace passés, il est temps de fleurir nos fenêtres et balcons ! C'est chose faite grâce à l'initiative de la Commission Environnement qui cette année a remis plus de deux cent jardinières commandées préalablement en mairie. Les petits jeunes de l'A.J.A se sont associés à cette manifestation pour y vendre quelques plants et une grille de cinquante cases, le lot principal étant un poulailler avec une poule et un coq. Cela leur a permis de remplir la cagnotte de leur association.
Ils ont nettoyé la nature

24/03/2018

Ce samedi 24 mars, des dizaines d'ablainois se sont retrouvés sur la Place de la Mairie pour l'opération nettoyage de printemps. Tous les ans, familles avec ou sans enfants, élus, membres de la vie associative, ou jeunes ablainois sont les bénévoles de cette grande opération de nettoyage. Toutes les rues sont couvertes, tous les chemins, tous les secteurs du Saint-Nazaire. Au final ce sont encore des kilos de déchets qui sont ramassés sur les voies publiques. De gros progrès sont encore à faire en matière de respect de l'environnement, mais on constate néanmoins une nette amélioration.

Quelques participants sont restés pour partager un buffet campagnard offert par la municipalité.
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se composte

21/12/2017

La municipalité a organisé conjointement avec la CommunAupole Lens-Liévin (CALL) une réunion de présentation du projet porté par cette dernière d'équiper tous les foyers le désirant d'un composteur. Ces formidables outils de développement durable seront installés au printemps par des techniciens des services compétents de la CALL.

Nombreux sont ceux qui sont venus assister à cette réunion. Tous ceux n'ayant pas pu être présents peuvent se rapprocher de la mairie pour obtenir plus de renseignements.
L'AFR va être dissoute.

15/12/2017

Le 15 décembre s'est tenue l'Assemblée Générale de l'Association Foncière de Remembrement (AFR). Elle a été aussitôt suivie d'une Assemblée Extraordinaire. Le but était d'évoquer l'avenir de l'AFR. Le coût de sa gestion étant plus élevé que les rentrées des cotisations, le bureau a donc statué en faveur de sa dissolution.
Fiber is coming !

14/12/2017

La fibre comparée à l’ADSL, c’est un peu comme le passage du poste noir et blanc au téléviseur couleurs : une révolution. L’opérateur, par le biais de Salvatore Tuttolomondo, directeur des relations régionales Hauts de France de SFR, est venu annoncer la bonne nouvelle lors d’une réunion publique : la commercialisation est désormais ouverte.

Pour l’heure, les habitants auront le choix entre SFR et Bouygues. Quant à Orange, le maire, qui introduisait la réunion, dit ne pas savoir quand le grand raccordement aura lieu… La question lui était évidemment posée par le représentant de SFR !

Engagés en avril, les travaux de pose de la fibre ont été terminés en décembre. Si SFR est allé si vite, c’est qu’il a repris le réseau déjà existant de Numéricâble, les deux entités ne formant plus qu’une. À Ablain, 20 % des habitants avaient déjà un abonnement câble mais ne recevaient que la télévision. Désormais ils auront l’offre triple-play : téléphone, télé, internet. Pas de travaux pour eux, il suffira d’installer une box. Pour les autres, il faudra ouvrir son habitation à un technicien qui tirera un câble coaxial de l’extérieur de l’habitation jusqu’à votre box. À ce jour, 98 % de la commune est éligible à la fibre.

[article La Voix du Nord]
L'église remise au goût du jour.

11/09/2017

Durant tout l’été, l'église du village a été en travaux. L'ouvrage de restauration des murs a été effectué par une entreprise, mais des bénévoles de la commune ont aussi apporté leur pierre à l'édifice en rénovant le mobilier.

Que dire du résultat si ce n'est qu'elle est magnifique. Elle est juste prête à temps pour accueillir les visiteurs lors des Journées Européennes du Patrimoine.
"Où sont les toilettes s'il vous plait ?"

31/07/2017

Les employés des services techniques ont profité des grandes vacances pour donner un coup de jeune aux toilettes de l’école.

Outre la rénovation plus que nécessaire qui a été effectuée, il était question de les rendre aux normes Handicap, qui est une obligation ministérielle.

Ajoutez à ça de nouvelles portes d’entrée et les enfants en seront presque à ne plus se souvenir où étaient les toilettes.
Quand les sociétés privées ne respectent pas la

28/07/2017

Cet été, la société Enedis est venue effectuer des travaux d’élagage autour des lignes à haute tension dans le bois de Lorette. Ils ont laissé après leur passage un chantier sans nom. Les membres de la société de chasse ont œuvré ensemble pour rendre à la nature toute sa beauté.

Ci-dessous, nous voyons les photos avant et après. Nous ne pouvons que leur être reconnaissants.